femme buvant de l'eau

Les étés caniculaires sont des périodes lourdes pour tous. Afin d’être préparé pour ces périodes chaudes s’hydrater devient une nécessité, surtout lorsqu’on sait que la 1ère cause de mortalité durant les canicules est la déshydratation.

En France, on parle de risque de canicule lorsque pendant 3 jours, les températures minimales sont au-dessus de 20°C (la nuit) et maximales supérieurs à 33°C. Ce principe dépend également du lieu géographique : le seuil de température dit « caniculaire » varie en fonction des régions allant de 31°C (Côtes-d’Armor…) à 36°C (Charente…) le jour.


Déshydratation, symptômes et personnes sensibles


Les symptômes les plus communs sont la baisse de concentration, les maux de tête, d’estomac et une soif intense. Lorsqu’une personne passe rapidement d’un état de forme à un état de fatigue ou de fièvre, il faut s’inquiéter de déshydratation. D’autant plus chez les jeunes enfants et les personnes âgées :

  • Il faut faire attention aux personnes âgées qui perdent avec l’âge la sensation de soif.
  • Les jeunes enfants aussi sont plus sensibles que les adultes à la chaleur. Leur surveillance doit donc être plus importante : veiller à ne pas être trop exposé au soleil (zone d’ombre) et leur faire boire régulièrement de l’eau.

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) conseille de boire au minimum 8 verres par jour et de proposer aux nourrissons de s’hydrater toutes les heures voire même durant la nuit.

En période de forte chaleur, le sport peut être une cause de déshydratation. C’est pour cela qu’il est nécessaire de faire attention durant ces périodes à ne pas pratiquer d’activités sportives trop intenses (non aquatique). La bonne pratique étant de boire suffisamment d’eau avant l’activité (mieux vaut prévenir que guérir).


Conseils pour s’hydrater :


• Boire de l’eau : Il est recommandé de boire au moins 1,5L par jour (voir plus en cas de forte chaleur) ce qui représente un peu moins de 15 verres d’eau. Les personnes qui transpirent beaucoup évacuent plus d’eau de leur corps. Leur consommation doit donc être plus importante. Il faut cependant que cette consommation ne soit pas excessive pour éviter la surhydratation (pas plus de 3L d’eau par jour).

Pour ceux qui n’aiment pas le goût de l’eau il est possible de consommer des eaux aromatisées ou bien des thés. Dans ce cadre les sirops utilisés ne doivent pas être trop sucrés (le sucre, l’alcool et la caféine favorisent la déshydratation).

Afin d’être sûr de boire suffisamment d’eau, nous vous conseillons de vous fournir d’une gourde réutilisable Exquado qui soit toujours à portée de main, mais attention à pas trop boire!

• Manger des fruits et des légumes : pastèques, tomates, concombres… beaucoup d’aliments sont gorgés d’eau (90% pour certains). Leurs consommations permettent une hydratation importante et différente. Rien de tel qu’une salade de fruit pour rafraichir vos enfants.

Maintenir la température du corps : Pensez à prendre des douches régulières et d’utiliser un brumisateur pour le visage.


Boire de l'eau froide : une idée reçu


Il ne faut pas trop faire confiance au froid. En effet manger frais ne permet pas de prévenir davantage la déshydratation. Pour cause l’estomac a besoin de chauffer les aliments consommés afin de les digérer. Ainsi plus la nourriture est froide et plus l’organisme va puiser de l’énergie pour sa digestion. Et c’est pareil pour les douches trop froides qui ne sont pas recommandés (il est préférable de prendre des douches tièdes afin de ne pas perturber la chaleur corporelle).

Enfin en entreprise, que vous préfériez une eau fraiche, tiède ou bien gazeuse, la meilleure solution pour s’hydrater reste d’adopter une fontaine à eau Exquado.

Articles qui pourraient vous intéresser