Qu’est-ce que l’hydrologie ?

Evoqué dans un article précédent de notre blog (tout sur l’eau), abordons un peu plus en profondeur l’hydrologie.

Etymologiquement, HYDROLOGIE signifie sciences de l’eau sous toutes ses formes.

Cette définition étant incomplète Qu’est-ce aujourd’hui que l’HYDROLOGIE* ?

Il existe plusieurs définitions qu’il nous faudra justifier, mais celle qui pourrait peut-être le mieux résumer simplement la complexité de la situation est :

Hydrologie* : Etude de la distribution et de la circulation de l’eau dans la nature.

Histoire de l’hydrologie

Forts des évolutions de la physique, de la chimie et des mathématiques, ce n’est qu’au XIXème que les scientifiques ont réussi à cerner la circulation de l’eau sous ses différents aspects (liquide, solide, gazeux) et expliquer que cette circulation de l’eau dans la nature suivait en fait un cycle.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du principe de la conservation de la matière, souvent résumé par : « rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme ».

Lors du cycle de l’eau, nous sommes en présence de ce principe : sous l’action calorifique du soleil l’eau liquide des océans s’évapore et devient gaz ; sous l’action des froids polaires elle devient glace donc solide.

Les milieux dans lesquels se trouve l’eau étant variés (océan, glacier, lac, rivière, pluie, neige, nuage, évaporation, atmosphère, transpiration des végétaux, sol, sous-sol) et la nature étant extrêmement vaste, on distingue alors plusieurs approches de l’’HYDROLOGIE, selon la spécialité des scientifiques qui l’étudient.

 

Les spécificités de l’hydrologie

Océanologue pour l’étude des océans, Météorologue pour celle de l’atmosphère, glaciologue pour les glaciers, Potamologue pour les rivières, limnologue pour les lacs, hydrogéologue pour les eaux souterraines, à tout cela s’ajoutent les conséquences liées aux activités humaines, les attentes des habitants de notre planète, qu’elles soient d’ordre médicale, hygiénique, bref la gestion coordonnée de l’hydrologie de notre planète n’est pas encore née.

Il existe une association qui s’appelle l’Association Internationale des sciences hydrologiques, dont l’article premier de ses statuts stipule qu’elle veut promouvoir l’hydrologie en tant que science de la terre et de ressources en eau.

Gageons que leurs études puissent aboutir et notamment leur mise en place d’une base de données  fiable et scientifiquement construite destinée à l’optimalisation des différents systèmes de ressources en eau, incluant une approche économique, tout cela à destination des futures COP*.

COP* : Conférence des Parties.

Découvrez tous nos articles sur l‘eau et la science, grâce à Exquado, votre expert en fontaine à eau !