La contamination de l’eau dans le monde

contamination eau

A la lecture de notre article sur l’accès à l’eau potable dans le monde, on a eu l’opportunité de mesurer que sur les 25 dernières années des progrès significatifs avaient été accomplis bien que cet accès soit très inégalement réparti, notamment en ce qui concerne l’Afrique sub-saharienne.

Ce qui interpelle beaucoup plus sur les 5 dernières années c’est la contamination de l’eau potable, et plus particulièrement par les matières fécales.

Bilan des dépenses pour lutter contre la contamination de l’eau

Si les dépenses moyennes annuelles en matière d’eau engagées par les pays ont augmenté de 5% environ, ce qui corrobore une amélioration de l’accès à l’eau potable, ces dépenses reste notoirement insuffisantes notamment en ce qui concerne l’assainissement des eaux usées et l’hygiène, et ne correspondent pas à ce qui est objectivé par l’O.N.U. (organisation des Nations Unies)
Hors coûts de fonctionnement et de maintenance, les dépenses vis à vis de la contaminaton de l’eau devraient atteindre, selon l’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé), un montant annuel de 107 milliards d’€, ce qui représente 3 fois l’investissement actuel.

Les bénéfices pour la santé sont considérables puisque cela évitera des maladies comme le choléra, la dysenterie, la typhoïde et la polio
Outre la préservation de la santé, ces travaux indispensables peuvent avoir d’excellentes retombées au niveau de l’emploi.

A la lumière de ce qui vient d’être écrit, se pose clairement la question de la méthode de financement.

Si la méthode utilisée par la France, à savoir le partenariat « Public/Privé » a été très étudiée et ici et la dupliquée, cette notion de partenariat n’est malheureusement pas applicable partout, car les investissements à réaliser pour créer les nouvelles adductions d’eau et l’assainissement des logements sont rarement rentabilisés par la gestion des équipements déjà réalisés.

Chaque projet doit être étudié au cas le cas, afin de prendre en compte les réalités économiques de chaque pays défavorisé, ainsi que les enjeux sociaux et écologiques.

Eau contaminée et assainissement : tous concernés

En fait l’eau n’est pas une marchandise comme les autres, mais beaucoup plus un bien commun public et chaque citoyen doit s’engager à contrôler ce service.

Exquado s’engage à vous fournir une eau de qualité chez vous grâce à ses fontaines à eau haute qualité.