Le charbon actif et la filtration

charbon actif

Le charbon actif qu’est-ce que c’est ? 


Le charbon actif est une matière carbonée qui possède des capacités particulières d’adsorption. Ses propriétés poreuses permettent une forte fixation des molécules. Selon sa qualité, il peut même retenir des particules très fines et pouvant également adsorber le gaz contenu dans l’air.

La production du charbon actif est possible grâce à des matières organiques végétales riches en carbone comme le bois. Il y a cependant deux sortes de charbon actif :

  • Le charbon actif végétal : à partir du bois des arbres (le bouleau, le chêne, le pin…).
  • Le charbon actif animal : à partir des os des animaux qu’on appelle aussi « noir animal ».

Il y a deux processus de production afin d’obtenir cette matière :

  • Étape 1 : La carbonisation qui consiste, comme son nom l’indique, à pousser les matériaux à de très fortes températures.
  • Étape 2 : L’activation physique ou chimique, deux procédés qui vont permettre d’améliorer les capacités de filtration du charbon. L’activation physique permet de rendre les pores plus étroits et l’activation chimique plus larges.


Un peu d'histoire : 


Les premières traces d’utilisation du charbon actif datent de l’antiquité :

• En 1550 av. Jésus-Christ, les Égyptiens utilisaient ce procédé pour filtrer l’eau.

• En 400 av. Jésus-Christ : une utilisation médicinale par le médecin Hippocrate

• Au XVIIIème siècle, le charbon actif était utilisé à cette époque pour la purification et décoloration. Il permettait également de produit le sucre blanc.  

• 1860-1967 : L’Écossais John Stenhouse a créé les premiers masques respiratoires qui utilisaient le procédé du charbon actif.

• Au XXème siècle : C’est le début de la production industrielle et cette matière n’échappa pas à la règle. Il était utilisé principalement pour la capture de polluant ou encore la séparation des gaz.

• Aujourd’hui, le charbon actif est revenu au goût du jour dans un objectif de purification, autant pour la santé que pour la filtration de l’eau, même si ces deux objectifs sont finalement étroitement liés.


Quels sont les bienfaits du charbon actif ?


Le charbon actif possède deux bienfaits :

  • Tout d’abord, il possède des bénéfices notables en matière de santé. Il permet de traiter les intoxications en filtrant les molécules mauvaises pour l’organisme. Des hypothèses visent également à montrer que le charbon actif permettrait de réduire les flatulences, de baisser le taux de cholestérol ou encore de prévenir la gueule de bois. Cependant, l’efficacité de ces dernières est encore incertaine.
  • Il est un important agent de filtration de l’eau. Le charbon actif a pour objectif d’absorber le chlore et les matières organiques. Ce procédé est donc le plus souvent utilisé pour améliorer le goût de l’eau, car il ne permet pas de purifier profondément l’eau du robinet. On l’utilisera davantage pour filtrer une eau déjà filtrée.


Les filtres à charbon actif :


Comme le charbon actif, le filtre agit par adsorption. Que ce soit dans l’air ou dans l’eau, le filtre à charbon comme celui des fontaines va séparer certaines molécules. Pour les filtres, on utilise également deux variétés :

• Le charbon actif en grains, qui possèdent une durée de vie plus longue et pouvant être associé à d’autres substances.

• Le charbon actif en fibres ; qui est le plus maniable avec une capacité d’adsorption plus rapide.

L’adsorption ne doit tout d’abord pas être confondu avec l’absorption. A l’inverse de l’éponge qui va accumuler un liquide dans son volume, le charbon actif lui accroche les molécules sur sa surface poreuse.

L’eau gazeuse

L’eau gazeuse… L’eau pétillante… L’eau à bulles…

Il existe beaucoup de termes désignant cette boisson aimée des français.

Quelle soit à votre goût ou non, tout le monde y a déjà gouté au moins une fois dans sa vie.

Mais connaissez-vous vraiment cette eau mystérieusement pétillante ?

L’eau gazeuse, qu’est-ce que c’est ?

L’eau dite « gazeuse » est une eau qui contient du gaz carbonique ou dioxyde de carbone (CO2). C’est cet élément qui permet la formation de bulles dans l’eau.

Elles peuvent être de 2 types :

  • L’eau pétillante naturelle : Elle contient du gaz dans son eau naturellement, du fait qu’elle cohabite avec dans les mêmes nappes souterraines (c’est un phénomène résultant de l’activité volcanique). En France, il est possible de trouver une centaine de ce type de source d’eau.
  • L’eau minéral gazéifiée : Le gaz carbonique est ajouté industriellement (en usine) dans l’eau de source au moment de la mise en bouteille.

Bienfaits de l’eau gazeuse

Les eaux gazeuses sont réputées pour leurs vertus :

  1. Les eaux naturellement gazéifiés sont thérapeutiques. Cela est dû à une forte minéralisation de l’eau (magnésium, calcium, fer…).
  2. Elles facilitent aussi le transit intestinal grâce aux propriétés anti-acides du bicarbonate de sodium contenu dans l’eau pétillante.
  3. C’est l’eau la plus désaltérante. Elle est idéale pour le sport comme le propose la fontaine filtrante Exquado NewB4.
  4. Ces eaux sont l’alternative de l’eau plate, que certains peuvent trouver trop « fade ».

Contrairement aux idées reçues, l’eau pétillante ne fait pas grossir. En réalité elle va avoir tendance à ouvrir l’appétit, et donc provoquer indirectement la prise de poids. Il faut également faire attention à sa teneur en sel qui est généralement trop élevée. Sa consommation d’eau doit être contrôlé, surtout dans le cas d’hypertension artérielle, de maladies cardiaque et rénales ou bien encore si vous êtes enceinte.

Cette eau est aussi très intéressante en matière de cuisine. Elle va permettre de rendre des préparations et les plats plus légers. C’est aussi l’eau parfaite en qualité de cuisson des aliments. Elle va accélérer sa cuisson et fixer ses couleurs.

Histoire de l’eau gazeuse

Le procédé pour produire de l’eau gazeuse a été inventé fin du XXVIIIème siècle (1776-77).  

Il y a eu deux inventeurs qui ont découvert le procédé en parallèle :

  • Tobern Olof Bergman (chimiste suédois) en 1766 qui voulait reproduire à la base une eau minérale naturelle effervescente
  • Joseph Priestley (Anglais) en 1767 qui a réussi à trouver ce procédé en mélangeant l’eau avec le dioxyde de Carbonne rejeté par une cuve de bière (Il pensait également que le breuvage pouvait être un remède contre le Scorbut).

Cette technicité est restée longtemps réservé au domaine du médical. Pour se procurer de la limonade (qui était la première boisson gazeuse) ou de l’eau gazeuse en pharmacie, il fallait avoir une ordonnance. A Paris cette eau a beaucoup servi pour apaiser les personnes atteintes du choléra.

Le goût agréable et son habitude de consommation ont permis aux boissons gazeuses de se démocratiser. C’est ainsi qu’en retirant les actifs soignants des produits, la production et la commercialisation de ce type de produit a été autorisée.

Par la suite la boisson gazeuse a été utilisée par les hautes classes sociales principalement dans le milieu de l’œnologie, pour la production de vins pétillants. Son utilisation a été par la suite reprise par les classes populaires pour la commercialisation de boissons aromatiques gazéifiés.

Aujourd’hui la solution la plus simple pour avoir de l’eau gazeuse en entreprise est d’installer une fontaine filtrante Exquado. L’eau pétillante en bouteille se conservant 24h au maximum, l’intérêt d’opter pour une fontaine filtrante avec option eau gazéifiée est importante. En plus de ne pas utiliser de plastique pour préserver la planète, l’eau reste ainsi pétillante sur demande.

L’EAUNOLOGIE : L’ART DE DEGUSTER L’EAU

Depuis quelques années, l’eaunologie commence à faire parler de lui. Son nom pouvant se confondre avec celui de l’étude du vin (Œnologie), celui-ci qualifie plutôt l’approche gustative de l’eau, l’art et la manière de la déguster. On pense souvent à tord que l’eau n’a pas d’odeur ni de goût. Cependant les eaux sont différentes les unes des autres et possèdent chacune des propriétés et des vertus distinctes.

Lire la suite

Eau et magnesium

Définir simplement le Magnésium n’est pas aisé, parce que cela nécessite des connaissances en chimie difficilement accessibles au grand public.

Le magnésium est présent dans l’espace et plus précisément sur les étoiles vieillissantes, sur la croute terrestre et dans le corps humain.

Lire la suite

La fontaine de jouvence

Lors de notre article consacré aux mythes et symboliques de l’eau et lus précisément celui qui fait référence à l’eau vive et à l’eau morte, nous avions évoqué très rapidement celui de la fontaine de jouvence.

Lire la suite

Qu’est-ce que l’hydrologie ?

Evoqué dans un article précédent de notre blog (tout sur l’eau), abordons un peu plus en profondeur l’hydrologie.
Etymologiquement, HYDROLOGIE signifie sciences de l’eau sous toutes ses formes.
Cette définition étant incomplète Qu’est-ce aujourd’hui que l’HYDROLOGIE* ?

Lire la suite

L’eau et les légendes

Au travers des siècles, des civilisations, des religions, nous avons eu la possibilité de voir comment l’eau véhiculait des valeurs profondes. Il est donc intéressant de passer en revue les principales légendes qui sont parvenues jusqu’à nous. Sur le thème de l’eau qui réfléchit l’image comme un miroir, l’illustration qui marque notre esprit est celle de Narcisse.

Lire la suite

L’eau et l’art, toute une histoire

Les multiples formes physiques de l’eau ont fortement inspiré les artistes et les évolutions technologiques (notamment dans les arts plastiques) ont permis de laisser libre cours à leur imagination.

Lire la suite

L’eau de mer, une source d’énergie

Soucieuses de trouver des alternatives pour se chauffer et compte tenu de la volatilité des prix des énergies fossiles, certaines villes côtières en France, sur le principe de la pompe à chaleur ou de l’échangeur thermique, ont ou vont développer des réseaux de chaleur à destination de leurs bâtiments publics.

Lire la suite

Mythes et Symbolique de l’eau : L’eau Vive et l’eau Morte

Après nos 2 articles liés à l’accessibilité de l’eau potable dans le monde ainsi qu’à son traitement lorsqu’elle a été utilisée, essayons de cerner ce qu’évoque l’eau dans l’imaginaire des gens, au travers des siècles et des différentes cultures.

L’eau peut être source de vie puis qu’elle contribue à la vie des êtres humains et des éco-systèmes, mais elle peut aussi causer la mort en cas de pollution ou d’empoisonnement.

Lire la suite