L’eau du robinet en France est-elle bonne ?

La France est aujourd’hui le 5ème pays consommateur de bouteilles d’eau. 175 bouteilles sont vendues chaque seconde, ce qui équivaut à environ 5,5 milliards par an. L’importance de ce marché est-elle la conséquence d’une eau du robinet qui ne plaît pas au français ? ou ce phénomène est-il dû à un luxe français ?  Boire l’eau du robinet est une alternative pouvant réduire énormément l’impact écologique du plastique et l’économie de l’eau.

Peut-on boire l’eau du robinet sans aucun risque ? 

On définit une eau potable par sa capacité à être saine pour l’Homme. L’eau du robinet est contrôlée de manière régulière afin de permettre à chacun de la boire sereinement. Pour que l’eau soit conforme aux normes de consommation, elle doit répondre à 70 critères de qualités. Des critères faisant chacun référence à une caractéristique de l’eau (par exemple la quantité maximale de nitrates qu’elle doit contenir). Ces normes sont calculées en fonction de population la plus faible en matière de santé (les bébés, les femmes enceintes…) afin que l’eau courante soit accessible et saine pour tous. L’eau du robinet en France est ainsi conforme aux normes de consommations fixées par L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé).

Lors de son traitement, elle subit plusieurs étapes :

  • La pré-oxydation, qui est un procédé chimique visant à éliminer de l’eau certaines substances nocives, mais aussi d’améliorer son aspect, son odeur et son goût. On utilise généralement du chlore pour permettre cette transformation de l’eau.
  •  La clarification, qui peut additionner plusieurs techniques comme la coagulation, la décantation et enfin la filtration. Comme son nom l’indique elle permet de clarifier l’eau, de la rendre limpide en éliminant les matières en suspension.
  • L’affinage, qui va utiliser plusieurs procédés pour éliminer les polluants et améliorer sa qualité en terme de goût, d’odeur et de couleur.
  • La désinfection, qui est l’étape la plus importante du traitement de l’eau, car elle va éliminer les virus et les bactéries.

L’eau du robinet, est-elle bonne en goût ?

L’eau du robinet est appréciée des français. Ils sont 3/4 à trouver l’eau du robinet satisfaisante et 1/ 2 à la préférer à l’eau en bouteille pour sa praticité (dans sa disponibilité instantanée à la maison) et son prix avantageux. Cependant certaines personnes peuvent trouver à cette eau un goût et une odeur dérangeante. Cela est dû principalement à l’infime quantité de chlore présent dans l’eau. La filtration de l’eau et son traitement nécessitent l’utilisation de tels agents. Mais si ce goût vous perturbe, il y a des solutions qui vous permettront d’améliorer la qualité de votre eau du robinet :

• Mettre l’eau dans une carafe avant de la boire à peine sortie du robinet.

• Mettre l’eau et la carafe dans le frigo. En effet, le froid va permettre d’évacuer le chlore de l’eau plus rapidement.

• Le charbon actif, qui permet d’adsorber certaines molécules comme le chlore et donc d’améliorer son goût.

• La céramique, qui commence à prendre de la popularité auprès des ménages. Vous pouvez acheter dans le commerce des perles de céramique agissante sur l’eau comme un purifiant et améliorant son goût.

• Utiliser une feuille de menthe afin d’améliorer le goût de l’eau, sans l’aromatiser. Le citron peut aussi être une solution.

• Investir une fontaine à eau filtrante ou un robinet filtrant pour la maison afin de bénéficier d’une solution plus simple, rapide et pratique sur le long terme

L’eau froide peut-être améliorée mais quand est-il de l’eau chaude du robinet ? L’eau chaude du robinet favorise l’apparition de bactéries. Elle n’est pas assez chaude pour en permettre l’élimination, ainsi, il est conseillé pour vos cafés, vos thés ou votre eau de cuisine de privilégier de l’eau froide, à faire chauffer/bouillir par la suite. En plus de la température, l’eau chaude présent dans le ballon ne se vide pas, elle stagne, ce qui peut provoquer la multiplication de bactéries. L’eau chaude peut également renforcer la présence de calcaire.

Tout cela ne favorise pas non plus le goût de l’eau (il devient de moins bonne qualité).

L’eau du robinet est bonne … pour la planète !

Pour acheminer et commercialiser une bouteille d’eau d’1L, on en utilise généralement entre 3 à 5. Ainsi consommer l’eau du robinet permet (en plus de réduire l’impact écologique que provoque la beaucoup trop grande quantité de plastique sur la planète), d’agir pour le développement durable. 1 français sur 5 voit cet avantage comme un argument implacable pour préférer l’eau du robinet à l’eau en bouteille.

 

L’EAUNOLOGIE : L’ART DE DEGUSTER L’EAU

Depuis quelques années, l’eaunologie commence à faire parler de lui. Son nom pouvant se confondre avec celui de l’étude du vin (Œnologie), celui-ci qualifie plutôt l’approche gustative de l’eau, l’art et la manière de la déguster. On pense souvent à tord que l’eau n’a pas d’odeur ni de goût. Cependant les eaux sont différentes les unes des autres et possèdent chacune des propriétés et des vertus distinctes.

Lire la suite

TOP 10 DES EAUX LES PLUS CHERES DU MONDE

L’eau de Cristallo Tributo a Modigliani est l’eau la plus chère du monde.
Son prix a atteint la somme de 60 000 $ lors d’une vente aux enchères (52 500 € environ) pour 750ml, LE RECORD. Juste une seule gorgé de cette eau vaut près de 4 200€…

Lire la suite

Le principe d’action préventive et de correction

Notre article sur le code de l’environnement a introduit la notion de 4 principes.
Après le principe de précaution, puis le principe du pollueur payeur, abordons maintenant le principe de prévention défini par l’article L110-1. qui stipule en substance :
« l’action préventive et la correction des atteintes à l’environnement doivent, en priorité, porter sur la source et utiliser les meilleures techniques disponibles à un coût économique acceptable ».

Lire la suite

Le Principe de Précaution

Après l’article de blog consacré au code de l’environnement, développons ensemble le premier des 4 principes qui régissent ce code, à savoir le principe de précaution. Attention, en matière d’environnement et de santé précaution ne signifie pas prévention.La prévention concerne les risques avérés ou connus par expérience et que l’on sait éviter grâce à des mesures mises en place par anticipation.

Lire la suite

À quoi sert un château d’eau ?

Placée sur un point haut de territoire, de préférence à côté d’une source d’eau, un « château d’eau » est une construction de type tour, qui stocke une grosse quantité d’eau provenant des stations d’épuration avant de la redistribuer vers les utilisateurs que nous sommes.

Lire la suite

La consommation moyenne d’eau par personne

Le 31 juillet 2017, et puissamment relayé par l’ensemble des médias annonçait que l’humanité vivait à crédit pour les 5 prochains mois.
En d’autres termes, toutes les ressources naturelles que la terre pouvait produire en 1 an avait été consommées en 7 mois et ce phénomène était en accélération.

Lire la suite

L’accès à l’eau potable dans le monde

Dans un article récent nous avons eu l’opportunité d’étudier les chiffres liés à la consommation annuelle d’eau par foyer en France. Mais qu’en est-il des autres habitants de notre planète ? et qu’entend-on par accès à l’eau potable ?

Lire la suite

L’assainissement des eaux usées

Également appelées eaux polluées, les eaux usées, proviennent de l’activité humaine, qu’elle soit industrielle, domestique ou de ruissellement et peuvent contaminer les milieux dans lesquels elles sont rejetées.

Lire la suite